Et si on discutait de l’épisode 38 d’Uchu Sentai Kyuranger?

Aujourd’hui dans Kyuranger : des épreuves en série, un Commandant déprimé et un ami rendu fou. Let’s Space !

Épisode :

Choix d’équipes.

Tsurugi décide de séparer les héros en deux équipes afin de récupérer les Perseus et Cepheus Kyutama. Lucky prend Sparda, Kotaro, Champ et Stinger avec lui pendant que le reste de l’équipe part avec Tsurugi. Mais au même moment, Don Armage ordonne à ses hommes de protéger les trois constellations de la venue des Kyuranger. Celle de Perseus est sous bonne garde, car Madako, à nouveau de retour, la protégera et avec une étrange télécommande.

 

Le gong du début.

L’équipe de Tsurugi arrive sur la planète Atchaalk, dans la constellation de Cepheus. Au sein du Temple Kyulin, ils font face au Ministre de la constellation, Deathgong, qui les met au défi de finir 9 épreuves, afin de récupérer la Kyutama. La première épreuve commence rapidement, avec pour but de détruire 99 Indavers en une minute. Épreuve rapidement terminée grâce au travail d’équipe des héros, malgré que Shou n’ait pas pu en vaincre énormément.

 

Kyu Kyu Disco !

La suite des épreuves se passe rapidement, mais les membres de l’équipe disparaissent les uns après les autres, ne laissant que Tsurugi et Shou arrivés à la dernière épreuve. Ce dernier, déprime car il ne se sent plus utile pour l’équipe, depuis l’arrivée de Tsurugi. Grâce aux conseils de ce dernier, Shou reprend confiance en lui et en son poste de Commandant.

 

Calamar mécanique.

Au même moment, sur la Planète Ghem dans la constellation Perseus, les héros font face à Madako… qui a évolué en Cyber Madako ! Cette dernière est la Ministre de la constellation et s’attaque aux civils.

 

Poupées du mal !

Tsurugi et Shou se retrouvent à la dernière épreuve, mais seuls. Les autres héros ont été capturés et sont contrôlés afin de combattre leurs amis. Mais grâce à un habile stratagème, le Commandant découvre que les héros sont des imposteurs et que les vrais étaient enfermés dans des disques. Après les avoir libérés, l’équipe s’apprête à affronter Deathgong. Pendant que Tsurugi s’occupe d’Indavers, Shou et les autres s’occupent du Ministre. Ce dernier est rapidement vaincu par l’union des héros.

Mais comme à chaque fois, l’ennemi revient en géant. Ryuteioh l’affronte en enchaînant les coups dans un combat d’art martial. Il achève son ennemi grâce à un Gattai improbable de Ryuteioh.

Ainsi, ils ont libéré le temple et aussi le moine qui le gardait. Ce dernier décide en remerciement, d’offrir la Kyu Energy permettant d’avoir la Cepheus Kyutama.

La vache folle !

Mais, sur Ghem, Lucky ne fait pas le poids face à Cyber Madako. Ses amis, après avoir mis les civils à l’abri, le rejoignent. Malheureusement Madako utilise sa télécommande et Champ perd à nouveau le contrôle ! Pourquoi possède-t-elle une télécommande qui contrôle Champ ? Qui l’a ramenée à la vie et transformée en cyborg ? La suite dans le prochain épisode.

 

Avis :

L’étoile du dragon !

Pour une fois, c’est une bonne façon de remettre en avant un personnage dans cette série. Depuis un bon moment, Shou est souvent mis en arrière-plan, afin de montrer le côté « chef » de Tsurugi. Mais cette fois, on a pu voir que Shou était déprimé et pensait ne plus être un véritable héros et membre des Kyuranger. Sauf que grâce aux conseils de Tsurugi, on voit Shou redevenir ce qu’il était au début de la série : un Commandant qui défonce ! J’ai adoré la façon dont Shou se battait à la fin de l’épisode et surtout le petit clin d’œil à Kenshiro (tu es déjà mort, mais tu ne le sais pas.) et surtout un clin d’oeil à Ryuranger des Dairanger. Maintenant que Shou est remonté à bloc et bien remis en avant, pitié, qu’il ne redevienne pas fade et vide le reste de la série à n’apparaître que de temps en temps en combat.

 

Le dragon pouvant voler.

Les Gattai qui me font criser, ça vous avait manqué, non ? Aujourd’hui on a eu droit à Ryuteioh avec les jambes de Hououh Voyager en guise de bras. Alors en soi, l’idée n’est pas bête, ça montre qu’on peut avoir quelques combinaisons assez inattendues, mais là, j’ai été plus étonné qu’autre chose. Comment c’est possible de faire cette combinaison, sachant que ça tombe comme ça sans rien expliquer avant ou autre. Bon après, sans être mauvais, ça a permis de mettre un nouveau souffle dans Ryuteioh, qui était assez limité avec juste 2 bras interchangeables. Donc idée certes assez étrange mais intelligente.

 

Le retour du come-back du calamar partie 7 !

Allez, pour finir avec la nostalgie, on va sortir un ennemi assez ancien dans la série mais qui comme Kenny, revenait à chaque épisode. Bon en étant sérieux deux minutes, son nouveau costume est assez sympa. Il mélange le côté cybernétique, avec l’ajout d’une arme en guise de bras, une armure mécanique, des drills nichons et des tuyaux partout. Après, ce n’est que le début de son retour, donc je peux pas en dire plus, mise à part : qu’ils ne la fassent pas revenir toutes les cinq minutes comme au début de la série ou comme actuellement les Vice-Shogun.

 

Perte de contrôle.

Début d’un arc intéressant, avec encore plus de pertes de contrôle de Champ. Il semblerait même que ce soit enfin le retour du Professeur Anton, qui avait disparu depuis un long moment. J’attends vraiment de découvrir comment ils vont pouvoir résoudre ce problème récurrent.

 

Next Space :

Quête costumée.

Champ est à nouveau devenu fou. Les Kyuranger vont tenter de le sauver, mais une chose étrange se passe. Pourquoi sont-ils déguisés ainsi ?

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? La parole est à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *