GARO « Hagane no Hôkô » – TROISIÈME TEMPS : Chapitre du feu ravageur

L’humanité avait enfin mis la main sur un métal invincible.
Malgré tout, le posséder ne signifiait pas qu’ils pourraient s’opposer aux bêtes des ténèbres.
Le métal avait la mystérieuse capacité de réagir à l’âme de la personne qui l’utilisait.
Ils devaient ignorer la peur. Ils ne devaient pas non plus devenir arrogants.
Ils ont besoin d’une volonté de fer.

Une gigantesque bête des ténèbres comme ils n’en avaient jamais vu est soudain apparue.
Dans le passé, ils auraient juste tremblé de peur.
Mais maintenant, tout est différent.
Ils ont un moyen de vaincre ces bêtes des ténèbres, un moyen qu’ils ont appelé Soul Metal.
En un seul coup d’épée, la bête éclata.
Ou du moins, c’est ce que tout le monde crut.
Quelques secondes plus tard, une vision à glacer le sang se répandit sous leurs yeux.
Le chevalier à l’armure de loup n’avait plus l’avantage.
Le vieux guerrier était attiré dans les abysses des ténèbres.

À ce moment-là, une colonne de flammes rugit sur eux.
Le mystérieux homme évité par tout le monde, l’Homme de Feu, était là, une flamme brûlant au creux de sa main.
Il regardait la bête et le chevalier droit dans les yeux.
Le rayonnement de sa flamme se reflétait sur l’armure de plomb du chevalier, la colorant d’une lueur dorée.
Le chevalier reprit ses esprits.
La vue de la flamme dorée lui redonna courage et affûta sa volonté.
Son corps était de nouveau empli d’une puissance ravageuse.
Il ne connaissait plus la peur, il ne connaissait plus l’arrogance.

« Ce furent les prémices de la combinaison du feu et du métal »
Le vieil homme avait peur que le garçon ne comprenne pas.
« Je vois. Le feu est puissant. »
« Pardon ? »
« Je veux dire, le chevalier a pu gagner grâce à sa volonté de fer et à son ami qui est venu l’aider, c’est ça ? »
« Tu as compris. »
Le vieil homme acquiesça les yeux fermés.
« Moi aussi, je deviendrai un bon chevalier et je détruirai les Horrors avec mes amis ! »
Le garçon avait mûri sans qu’il s’en aperçoive.
Le vieil homme crut revoir une scène qu’il avait déjà vécu dans le passé.
Il se remémorait l’enfance de son maître.

———————

Chapitre suivant


Laisser un commentaire