Kamen Rider Gaim : Interview avec Gen Urobuchi

hb005

DecaEnd, ma collègue de Henshin Justice, nous livre une interview de Gen Urobuchi, le scénariste principal de Kamen Rider Gaim, publiée dans le dernier numéro du magazine Hyper Hobby. De quoi en savoir un peu plus sur la trame de notre nouvelle série.

Et n’oubliez pas de faire un tour sur le site officiel de Toei sur la série qui a récemment ouvert : ICI

DecaEnd, my colleague from Henshin Justice, published an interview of Gen Urobuchi, Kamen Rider Gaim’s head writer, published in the latest issue of Hyper Hobby. It’s the occasion to know a little bit more about our new series.

And don’t forget to visit Toei’s official website that just opened : HERE

urobuchigen

Hyper Hobby : Comment avez-vous eu l’opportunité de travailler sur Kamen Rider Gaim ?
Gen : C’est en réalité Tomokazu Sugita (La voix de Kivat Bat III dans Kamen Rider Kiva) qui m’a présenté à Takebe, la productrice. Nous sommes allés boire un verre et de fil en aiguille nous en sommes arrivés à parler boulot.

Hyper Hobby : How did you get the chance to work on Kamen Rider Gaim ?
Gen : It was actually Tomokazu Sugita (Kivat Bat III’s voice in Kamen Rider Kiva) who introduced me into Takebe, the producer. We ended up going out for a drink and all of a sudden we started talking about job opportunities.

HH : Qu’est-ce qui vous a décidé à accepter ?
Gen : J’ai immédiatement pensé que je devais prendre ce boulot ! Je voulais m’atteler à un vrai challenge. J’écris des scénarii d’anime depuis tellement longtemps que je ne sais plus faire que ça. Écrire une série Tokusatsu étant complètement différent, j’ai pensé que ce serait bien pour moi.

HH : What made you accept the job then ?
Gen : I immediately thought, I have to accept this offer ! I really wanted to take on a new challenge. I’ve been writing anime for so long, I’ve gotten so used to it. But writing a tokusatsu show is so completely different, I thought it would be a good choice.

HH : Donc vous pensez que cette expérience sera différente de celles dont vous avez l’habitude ?
Gen : Comment dire ? Le Tokusatsu a un charme unique. Certaines choses ne sont exprimable qu’à travers le Tokusatsu. On verra comment ça va se passer.

HH : Do you think this experience will be different from usual ?
Gen : Hmm, how should I say this ? Tokusatsu definitely has its unique charm. There are certain things that you can only express through tokusatsu. We’ll see how it goes.

HH : Qu’est-ce que vous aimez dans le Tokusatsu, en général ?
Gen : J’adore les Uchuu Keiji, surtout Gavan. Je regardais aussi Kamen Rider Black quand j’étais au lycée et je lisais en parallèle le manga dessiné par Shotaro Ishinomori. Ce n’était pas vraiment destiné aux enfants et la fin était tellement géniale.

HH : How do you feel about Tokusatsu in general ?
Gen : I love the Space Sheriff series, especially Gavan. There’s also Kamen Rider Black that I used to watch in high school. Especially the Kamen Rider Black manga by Shotaro Ishinomori himself. It wasn’t exactly targeted towards kids and that final scene was so amazing.

HH : Quelle idée vous faîtes-vous d’un Kamen Rider ?
Gen : J’aime beaucoup le concept d’utiliser le mal pour vaincre le mal. Les premiers Rider étaient remodelés par Shocker pour qu’ils se battent pour le mal, mais en fin de compte ils ont utilisés leurs pouvoirs « maléfiques » pour la justice. Le pouvoir en lui-même peut être maléfique, mais tout ce qui compte c’est la façon dont il est utilisé. Ce concept est présent dans la plupart des Rider.

HH : What is your general idea on Kamen Rider ?
Gen : I really like the whole using evil to fight evil idea. The early Riders were remodeled by Shocker to fight for evil, but instead they used that “evil” power to fight for justice instead. The power itself might be evil, but it’s all up to how it’s being used. This is present in most of the Riders.

HH : Vous allez incorporer ce concept dans Kamen Rider Gaim ?
Gen : Eh bien Gaim utilise des fruits. C’est assez dur de construire quelque chose autour des fruits. C’est pas vraiment maléfique un fruit, si ?

HH : So will you be incorporating this in Kamen Rider Gaim ?
Gen : Well, Gaim is using fruits. It’s kinda hard with fruits. Fruits aren’t really evil, are they ?

HH : Vous voulez dire que les fruits vont devenir maléfiques ?
Gen : Je ne peux encore rien dire, mais certains fruits sont en effet dangereux. On a pensé aux fruits, aux cadenas et aux armures très tôt dans la phase de développement. Ç’a été dur d’incorporer les trois mais on ne pouvait en supprimer un de la liste parce que sinon certains aspects de la série n’auraient plus été les même.
Gaim ressemble à un samouraï de l’ère Sengoku mais des aspects de cela ont été abandonnés, comme la poésie de cette ère. La productrice Takebe avait voulu à l’origine en inclure beaucoup mais j’ai pensé que c’était trop tôt de le faire en début de série. Il nous a donc fallu inventer quelque chose pour combler ce vide et c’est là que les fruits sont apparus. Ce n’est pas parce que sa ceinture s’appelle le Sengoku Driver que Gaim vient de cette époque.

HH : Does this mean that the fruits will be “evil” in some way ?
Gen : I can’t say anything just yet. But they are most certainly dangerous fruits. We thought of having fruits, locks and armored warriors as the themes very early on. It was hard to include all three, but we couldn’t just scrap one of them either. Some aspects have been diminished though.
Gaim certainly does look like a samurai from the Sengoku era, but several aspects of that have been dropped, like the poetic literature from that era. Takebe’s image of Gaim included a lot of that, but we thought it would be too early for that kind of stuff. So we needed something to fill in. It just so happened to become fruits. Just because it’s called Sengoku Driver doesn’t mean it’s from the Sengoku era.

HH : Depuis que la productrice Takebe vous a donné le travail, a-t’elle faite des requêtes spéciales ?
Gen : Ouais, elle m’a dit qu’elle voulait retourner à l’ère de Kuuga, Agito, Ryuki et 555.

HH : Since Takebe offered you this job, has she made any special requests?
Gen : Yup. She told me she wanted to return to early Heisei series. Kuuga, Agito, Ryuki and 555 in particular.

HH : En quoi est-ce différent d’écrire un anime et du Tokusatsu ?
Gen : C’est très différent, les lignes ne doivent pas être trop longues. Dans un anime, c’est normal d’avoir de longs dialogues. J’y suis d’ailleurs habitué.
Les choses se passent différemment quand ce sont des acteurs qui vont dire et jouer ce que j’écris. Par exemple, le personnage de Yutaka Kobayashi, Balon, serait complètement gâché si je l’écrivais comme si je l’écrivais comme un personnage d’anime. Il fait un tel travail avec ses expressions faciales que ce serait impossible à faire dans un anime.

HH : How different is to write anime and tokusatsu ?
Gen : It’s very different. The lines can’t be too long. In anime, it’s quite alright to give them longer lines, which I’m too used to doing.
Things are expressed differently with real people. For example Yutaka Kobayashi’s character, Balon, would be completely wasted if this was an anime. He does a very good job with the facial expressions, this is nearly impossible to replicate in anime.

HH : Avez-vous pioché l’inspiration dans d’autres séries pour Gaim ?
Gen : Non, pas vraiment. C’est la première fois que j’écris un Kamen Rider. Quand je crée quelque chose de nouveau, je ne veux pas m’éparpiller.
Cependant, il se peut que vous y voyiez quelques clins d’oeil à ma série préférée, Kamen Rider Black. Le concept de combat et de rivalité entre Rider dans Gaim s’inspire d’ailleurs de Kamen Rider Black. J’ai adoré comment Black a combattu Shadowmoon, son propre beau-frère. Je veux que la génération actuelle ressente la même chose.

HH : Have you taken any inspirations from types of media for Gaim ?
Gen : Hmm, not really. I’m writing Kamen Rider for the first time after all. While I’m creating something new, I don’t want to stray away too much.
However, you might see some throwbacks to my favorite, Kamen Rider Black. The whole Rider Battle is actually because of Kamen Rider Black. I loved how Black fought Shadowmoon, his own step-brother. I want to create the same excitement I got for the newer generation.

HH : Oh, donc le concept de rivalité est basé sur Black et Shadowmoon ? Je pensais que ce serait basé sur Kamen Rider Ryuki. Comment ont réagi les gens quand ils ont apprit que vous alliez écrire un Kamen Rider ?
Gen : Kamen Rider Ryuki nous a aidé à déterminer combien de Rider nous aurions dans la série. Je n’étais pas au Japon quand ça a été annoncé, mais je me souviens que des gens ont retweeté un vieux message comme quoi je serais content d’écrire un Kamen Rider.

HH : Oh, so the Rider Battle is based on Black’s relationship with Shadowmoon. And here I thought it was based on Kamen Rider Ryuki. How has the reaction to you writing for Kamen Rider been so far ?
Gen : Kamen Rider Ryuki did however help us determine how many Riders we would have. I wasn’t in Japan when it was announced. But I remember people retweeting an old tweet I wrote years ago about how happy I’d be to write for Kamen Rider.

HH : Et enfin, en quoi Gaim sera différent ?
Gen : La productrice Takebe m’a demandé de ne plus faire d’histoires en deux épisodes. C’est quand même un peu ridicule de laisser un monstre s’enfuir pour qu’il meure l’épisode d’après.

HH : Finally, how different will Gaim be ?
Gen : One thing is that Takebe told me not to go with the two part episode formula. There was no point in letting a monster get away one episode only to immediately die afterwards.

hb027


One thought on “Kamen Rider Gaim : Interview avec Gen Urobuchi

  1. Commenceraient-ils à apprendre de leur erreurs sur les derniers séries de rider. Une bonne chose si ils veulent et vont faire en sorte que la série soit un peu dans le ton de Kuuga Agito et 555, tout en restant dans le domaine pour une tranche d’age surement. Apparemment ils veulent revenir au base tout en restant moderne. Bonne nouvelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *