Phase S, la web-émission sur la science-fiction aborde le Tokusatsu !

Personnellement, je l’attendais depuis longtemps ! Une vidéo qui donne la parole aux fans de Tokusatsu qui connaissent le Tokusatsu. Et pas seulement une ère de production, mais les différentes ères et leurs évolutions. Ludo Toku et Archangel Eddy se livrent au micro du présentateur de Phase S afin de permettre aux néophytes de découvrir les bases des plus grands genres de production connues en France.

Quelques petites coquilles, mais un bon guide pour ceux et celles qui souhaiteraient découvrir un genre encore trop méconnue chez nous. Je ne peux que regretter deux choses : la participation d’un fan qui s’y connaît en Power Rangers pour compléter les connaissances de Ludo et Eddy. Et que pour cette personne l’actualité du Tokusatsu ne se limite qu’à une autre web-émission. Le Tokusatsu n’est pas mort en France, il y a plein de sites, forums, vlogs, fansub et il semble être passé à côté ! Mais trêve de bavardages, si ce n’est pas déjà fait je vous invite fortement à regarder cette vidéo très intéressante, merci et bravo à tous ceux qui ont participé à sa création.

N’hésitez pas à laisser votre avis en commentaire sur la chaîne Youtube de Phase S ou en commentaire sur cet article.


6 thoughts on “Phase S, la web-émission sur la science-fiction aborde le Tokusatsu !

  1. c’est sympa une émission qui parle de Tokusatsu, mais bon c’est encore sur revenir sur les premiers sentais. Faudrait plus d’émissions sur you tube qui parle des séries plus récentes et celles a venir, comme l’émission que vous faites. Pour moi le point négatif c’est d’oublier les kamen rider 🙁 .

  2. Bonjour,
    tout d’abord un énorme merci pour le partage de notre émission ! Je suis l’un des créateurs de PHASE ‘S’ et ce n°7 est l’une de mes émissions favorites que l’on ai faite, car je suis fan du japon depuis la fin des années 80, début 90 et j’adore tout ce qui s’y rapporte, pourtant je n’avais pas succombé aux charmes du Sentaï : honnêtement je trouvais Bioman déjà désuet à l’époque de sa diffusion. Par contre j’avais adoré Gavan (X-OR chez nous). Ce n’est que récemment en voyant le film : Gavan vs Gokaiger que j’ai craqué sur le sentaï, car j’étais très fan de Gavan, et grâce à ce film j’ai découvert Gokaiger dont je suis tombé raide dingue (pour moi, perso, c’est la meilleure série Sentaï ! ^^). De là en voyant la superbe évolution du Sentaï je suis reparti en arrière et j’ai visionné Gekiranger, Goseiger, TimeRanger (que j’aime beaucoup aussi), Sun Vulcan, etc. Et l’idée est donc venue de faire une émission sur les Sentaï et les Metal Hero exclusivement, car nous ne pouvions traiter tous les genres : l’émission fait déjà plus d’une heure, et elle est très incomplète. Nous aurions eu une émission de plus de 3H si nous avions abordés tous les thèmes. De même, comme nous sommes axés sur la science-fiction et malheureusement pas sur le toku spécifiquement, nous devions faire des choix et une émission accessible aux gens qui ne connaissent pas le genre, et à la fois un peu plus approfondie pour les fans de toku. Ce fut très difficile, et honnêtement si nous n’avions pas eu des invités aussi tops que Ludo et Eddy, on y serait pas arriver. On a essayer de faire une belle émission qui rende hommage au toku, nous avons brièvement parlé de Kamen Rider, de Ultraman, Godzilla, etc. sans pouvoir approfondir malheureusement, tout comme pour la partie de Power Rangers, car nous avions choisi le sentai & metal hero en priorité. Néanmoins, nous espérons revenir dans une prochaine émission sur les autres genres toku, et combler les manques et coquilles de cette première émission. Mais vraiment, l’idée était de montrer l’évolution du genre, de dire : regardez, il y a des choses vraiment bien et intéressantes au japon avec le sentaï, etc. et de faire découvrir cela. En tentant d’apporter notre petite pierre à l’édifice en faisant un focus sur le toku et en le traitant avec le plus grand respect possible. En espérant qu’un jour, comme le manga et l’animation japonaise, que le marché du toku explose et qu’on ai toutes les séries et films qui sortent chez nous ! 🙂 Malheureusement nous ne sommes pas dédiés exclusivement à ce genre. Et nous excusons encore des oublis et erreurs qui se sont glissés dans l’émission et de n’avoir pu approfondir les autres genres du toku.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *