Et si on discutait de l’épisode 44 de Kamen Rider Ex-Aid ?

Salut à tous, aujourd’hui dans Ex-Aid : des adieux fracassants, un caméo constructif et un final en SD. Let’s Game !

Épisode :

Résurrection de virus !

Alors que la pandémie de Virus Bugster s’intensifie, le combat contre Super Gamedeus continue. Ce dernier vomit quatre Bugsters afin qu’ils combattent les Rider et reprend sa forme de Gamedeus Cronus.

Le gorille indestructible !

De son côté, Kuroto décide de s’occuper des Virus Bugster qui s’attaque à des civils. Mais il est interrompu par un Rider, du nom de Build. Ce dernier, pensant que Genm est un ennemi change de forme (Best Match Gorillamond) et le vainc en deux coups, lui faisant perdre une vie. Build comprenant que Genm n’est pas Ex-Aid, s’excuse et disparaît.

Les larmes de l’infirmière.

Alors qu’Ex-Aid réfléchit à une solution, Poppy arrive pour lui prendre le Doctor Mighty XX Gashat. Elle décide de fusionner avec le Gashat afin de purifier la population atteinte par le virus. Emu refuse de perdre son amie, Poppy fait ses adieux et disparaît dans une pluie de lumière, qui les soigne tous. Dans ses derniers moments, elle apparaît auprès de ses amis, afin de dire au revoir. Ses derniers mots réussissent à motiver l’équipe pour combattre.

Rider Chibi Kick !

Masamune est furieux de voir que la pandémie a disparu. Il se retransforme en Super Gamedeus afin de combattre les héros. Emu déterminé par le sacrifice de Poppy, utilise Mighty Action X pour se transformer en Level 1. Grâce à cela, il espère séparer le corps de Masamune de Gamedeus avec l’aide des autres Rider qui suivent son exemple. Ils arrivent à affaiblir le monstre mais ce n’est pas suffisant pour le vaincre. Grâce à l’aide de Parado qui utilise le Doctor Migthy XX Gashat, Super Gamedeus perd sa force et les Rider en profitent pour le vaincre.

Antivirus en action.

Ce dernier disparaît grâce à l’antivirus mais cause la mort de Parado par la même occasion. Avant de disparaître, il remercie Emu, pour tous les moments amusants passés avec lui. Désormais, Emu a perdu la capacité de se transformer. Masamune séparé de Gamedeus se réjouit, car plus aucun Rider ne peut le battre. C’est l’heure encore de leur dernier combat.

Bad End !

Avis :

La potiche qui sauve l’Humanité.

Dans cet épisode, on nous montre un côté de Poppy que l’on ne voyait plus depuis longtemps dans cette série : le côté humain qui veut sauver les gens. Je pensais que la série allait se finir sur une Poppy qui ne sert plus à rien depuis qu’elle a oublié qu’elle possède une Belt et un Gashat. Mais l’espoir renaît, alors qu’elle meurt. Son sacrifice émouvant a été une très bonne chose dans cet épisode pour moi, pour les raisons suivantes :

– Elle ne sert plus depuis beaucoup d’épisodes, mis à part discuter avec Parado et Graphite afin de les ramener dans le chemin de l’humanité.

– Elle a beau être un Kamen Rider, sa transformation est peu utilisée et même sa forme de Rider n’est plus apparue à l’écran depuis l’épisode 37 ! Et elle apparaît seulement 5 fois en tout !

– Le personnage a eu son utilité, quand elle était partie du côté des Bugsters et quand on a appris qu’elle était le Bugsters qui a les données de la mère de Kuroto.

J’ai apprécié le personnage de Poppy, même si le « côté Asuna » a été mis très en arrière-plan. Pour ma part, je ne dirais pas qu’il s’agit de la meilleure compagne qu’on ait eue ces dernières années, mais c’était un personnage appréciable.

L’alter-ego disparu.

En plus de Poppy, Parado rejoint lui aussi le paradis des Bugsters. Sa mort tragique montre également que lui son humanité est amené à son paroxysme et surtout grâce à lui Gamedeus disparaît. Ce personnage a aussi une très bonne fin, même si j’aurais aimé qu’il meure vraiment au combat et pas juste à cause de l’annihilation du boss. Ce que je retiens du personnage :

– L’un des personnages qui a le plus évolué dans cette série. Il passe de la phase du méchant manipulateur à l’ennemi principal et même Némésis du héros principal. Par la suite il évolue grâce à son humanité qu’il découvre au fur et à mesure de l’arc final.

– Le côté « méchant issu d’être humain » qui développe au cours de la série une humanité me fait fortement penser à Heart de Kamen Rider Drive, le côté manipulateur et joueur en plus.

– Sa mort pour aider ses amis Rider montre que son humanité qu’il a acquise au contact d’Emu et Poppy a fait de lui un véritable Kamen Rider.

Science et combat.

Le petit caméo de Build est vraiment très sympa à voir. J’ai ri à la fin quand il s’excuse auprès de Genm alors qu’il cherche à voir Ex-Aid, cela afin de récupérer un échantillon. Après comme c’est un petit caméo, on ne voit pas énormément de choses sur lui, telles ses capacités de combat ou ses transformations (effectuées dans une explosion.) Mais pour l’instant, ce Rider me plaît bien. Les deux costumes rendent bien en live, j’ai vraiment hâte de voir la série de Build.

Final Game :

Fin de la partie.

Le combat pour le futur de l’Humanité va s’achever. Les Rider réussiront-ils à survivre à ce combat face à Cronus ? Changeront-ils le destin de leurs patients ? La fin du jeu est arrivée…

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? La parole est à vous.

8 thoughts on “Et si on discutait de l’épisode 44 de Kamen Rider Ex-Aid ?

  1. Bon resumé et d’accord sur Poppy, par contre je comprend toujours pas pourquoi ils sont en lv1 ?
    En effet Build est sympa a voir, surtout quand il dit qu’il est temps de faire l’expérience, on peut déjà se dire que ce rider à du caractère. Le faite qu’il laisse Gemn seul quand il se rend compte que c’est pas Ex-aid, est parfait.

      1. ok, la manière aux scénaristes de faire comme depuis un bon moment pour les derniers épisodes de faire battre le kamen rider dans sa première forme contre le boss.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *