Et si on discutait de l’épisode 23 d’Uchu Sentai Kyuranger ?

Aujourd’hui dans Kyuranger : Un Vice-Shogun amnésique, une arrogance perpétuelle et un Gattai inattendu. Let’s Space !

Épisode :

Arrivée fracassante !

Tsurugi accompagné de Sparda et Raptor, décide de prendre d’assaut la chaîne d’informations de Jark Matter. Ainsi, il fait passer le message que Don Armage est un imposteur. Suite à cela, Mediatsuyoinvader, un Daikaan arrive, pour combattre Tsurugi et ses compagnons. Les civils dans les locaux étant en danger, Lucky et son équipe interviennent. Mais alors que les civils se font évacuer, un nouvel ennemi puissant apparaît : le Vice-Shogun Tecchu. Ce dernier n’est pas inconnu à Houou Soldier qui semble l’avoir déjà combattu, mais le Vice-Shogun n’en a aucun souvenir. Tsurugi, n’ayant que faire des dégâts collatéraux, dévie une attaque de son adversaire qui blesse Raptor, alors qu’elle tentait de protéger un civil. Lucky réussit à fuir avec son équipe, emmenant Tsurugi avec eux.

Père castor raconte une histoire.

Après que Lucky eut une dispute avec Tsurugi, ce dernier, seul avec ses deux compagnons, raconte son combat contre Jark Matter et la façon dont il a tué Don Armage. Grâce à une attaque où il convertit son immortalité en puissance, il réussit à vaincre son ennemi. Sur l’Orion, Eris raconte via un hologramme, l’histoire de Houou Soldier et ce qu’il résulta de son combat et du fait qu’il finisse dans une capsule cryogénique.

Double red, double problème.

Par la suite, sur Terre, Mediatsuyoinvader se déchaîne, ce qui ramène l’équipe de Tsurugi et celle de Lucky à se rencontrer. Après un grand discours sur le travail d’équipe et les amis, les sauveurs décident de combattre ensemble. Cependant, Tecchu observe le combat et envoie un Metal DeathWorm. La créature est combattue par Shishi et Houou, qui font front commun. La créature ne fait pas long feu face aux deux Senshi rouges, pendant que le reste de l’équipe bat le Daikaan.

Cependant, le Daikaan et le DeathWorm deviennent géants et sont rejoints par une Tour robot.

Le défilé des étoiles.

Afin d’affronter leurs ennemis, Gigant Houoh, Kyurenoh et Ryuteioh sont assemblés par les héros. Kyurenoh et Ryuteioh arrivent à vaincre rapidement le Daikaan, entraînant la fuite de la Morimers. Kyurenoh, pour la détruire, récupère l’un des bras de Ryuteioh et utilise le Washi Voyager comme ailes dans le dos et détruit la Morimers. Gigant Houoh ayant plus de mal, découpe les bras du Metal DeathWorm et l’achève de deux coups d’épées.

Avis :

Graooou !

Pour une fois, Lucky est moins chiant que d’habitude et essaie de garder sa place de Leader en tenant tête à Tsurugi. Ce dernier qui pense sauver le plus grand nombre de monde en sacrifiant quelques civils, ce qui est l’exact opposé de Lucky qui veut sauver tout le monde et en travail d’équipe. Ces deux personnages sont vraiment intéressants à voir ensemble, même d’ici quelques épisodes, Tsurugi changera d’attitude.

Le clou à moustache.

Un nouvel ennemi très puissant qui fait son apparition. Même si je me dis que la semaine prochaine il pourrait facilement disparaître, l’arrivée de ce Vice-Shogun nous amène plus de mystères sur le passé de Tsurugi. J’attends de voir pourquoi il ne semble pas se souvenir de Houou Soldier, mais les révélations arriveront sûrement plus tard, avec un second Vice-Shogun.

Next Space :

EPris au piège.

Les héros ont été avalés par un Daikaan. Seuls Lucky et Tsurugi peuvent les sauver. Lucky devra apprendre à travailler avec le guerrier arrogant. Grâce à leurs efforts, un tout nouveau Gattai apparaîtra. Descendant du ciel, le Dieu des constellations, Kyutamajin, apparaît.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? La parole est à vous.

2 thoughts on “Et si on discutait de l’épisode 23 d’Uchu Sentai Kyuranger ?

  1. J’ai du mal avec le personnage de hou hou soldier qui « moi légende, moi meilleur, moi doit obliger de gagner et vous chaire à canon ». Mais ce que je ne comprends pas et qui est pas mal c’est que hou hou soldier reconnait le général mais pas lui, il se passe vraiment quelque chose de bizarre chez Jark Matter. On nous cache quelque chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *