GARO « Hagane no Hôkô » – DEUXIÈME TEMPS : Chapitre du croc de fer

Il n’avait pas le temps d’hésiter.
Il sait ce qui se trouve dehors et il sait qu’il n’est pas de taille à l’affronter.
Mais il sait aussi qu’il n’a pas le droit d’abandonner simplement parce que ça semble être une tâche impossible.
Il doit prendre la bonne décision immédiatement.

Il avait perdu son épée et son bouclier.
Il avait aussi perdu sa force et la volonté de se battre.
Jusqu’à maintenant, peu importe les stratagèmes dont il faisait usage ou les plans qu’il confectionnait, il n’avait jamais réussi à tuer une seule bête des ténèbres.
Encore aujourd’hui, les gens meurent à cause d’elles.
Ses amis et les gens de ce village aussi.
Allait-il devenir l’un d’entre eux ?
Le chevalier qui était sur le point d’abandonner reprit ses esprits.
Qu’est-ce qui va m’arriver si je meurs, se dit-il.
Et ma femme ? Et ma fille ? Et les villageois ?
Sauver les gens qui ne peuvent pas se battre, c’est le devoir des chevaliers.

Sans aucune certitude, le chevalier arracha le collier qui était noué à son cou.
Il serra fort cette amulette et l’attacha à la dernière arme qu’il possédait.
Il banda son arc de toutes ses dernières forces et tira une flèche.
Alors que la flèche était sur le point d’atteindre sa cible, la bête des ténèbres poussa un hurlement de folie.
Mais ce hurlement se transforma soudainement en cri de douleur.
La lumière émise par le bout de la flèche fit exploser la bête dans toutes les directions.
La détermination et le jugement de ce chevalier sans nom au seuil de la mort avaient détruit la bête des ténèbres.
Et donc, le « croc de fer » qui annihilait les bêtes des ténèbres était né.

« Croc… de… fer… ? »
C’était dur à comprendre pour le garçon, alors il demanda au vieil homme ce que ça voulait dire.
« Oui, c’est un mot qui représente la flèche elle-même, mais le coeur vertueux du chevalier peut aussi être appelé « croc de fer ». »
« Mmm… »
La flamme de la bougie vacilla à cause d’un coup de vent.
En voyant la flamme, le garçon pensa à quelque chose.
« Dis, les bêtes détestent le feu, n’est-ce pas ? On pourrait peut-être utiliser le feu contre les bêtes des ténèbres ? »
« En effet, c’est une très bonne idée. »
« Ils le détestent après tout, j’en suis sûr ! »
« Il se fait tard, on en reparlera demain. »
« Pff… »
Le vieil homme recouvrit le garçon avec une couverture et éteignit la bougie.
Des ténèbres apaisantes dans lesquelles aucune bête des ténèbres ne viendrait tourmenter le garçon.

———————

Chapitre suivant


3 thoughts on “GARO « Hagane no Hôkô » – DEUXIÈME TEMPS : Chapitre du croc de fer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *